La post-vérité : comprendre et appréhender le phénomène

La post-vérité : comprendre et appréhender le phénomène

Qu’est-ce que la post-vérité ? Pourquoi est-il important de connaître et de comprendre le phénomène ? Et comment gérer l’information en sachant que nous évoluons dans une époque post-vérité ? Point de vue. 

Qu’est ce que la post-vérité ? 

Déjà apparu en 1992, la post-vérité (post-truth) était le mot de l’année en 2016* et reflète les circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’importance que les émotions et les croyances personnelles dans la construction des opinions publiques. Plusieurs événements sont associés à la notion de post-vérité : élections et référendums controversés, dissimulation de pratiques…

*selon le Dictionnaire Oxford

Comprendre le phénomène de post-vérité 

Pourquoi la notion de post-vérité est-elle importante au sein de notre époque ?

  • Considérer le cocktail explosion de l’information, technologies disruptives et perte de confiance dans les institutions ;
  • Se rappeler que nous avons la capacité de créer des histoires et de les croire ;
  • Se souvenir que le plus grand antagoniste de la vérité factuelle est une opinion ;
  • Intégrer l’incertitude associée à la confusion comme un fait irréductible de la vie moderne ;
  • Reconnaitre que la libre circulation de l’information facilite la désinformation voire « l’armement de l’information » ;
  • Observer que les technologies de l’information s’intéressent plus au « beaucoup-peu » qu’au « vrai-faux » ;
  • Négliger, mal représenter ou manipuler les faits ;
  • Reconnaitre que les arguments ne sont pas toujours gagnés par celles et ceux qui démontrent la plus forte évidence et que dans un cadre post vérité, la vérité prend le second rang ;
  • Se rappeler que la vérité absolue n’existe pas et que c’est le propos de la religion.

Quels sont les challenges associés à l’ère post-vérité ?

  • "Ne me confusez pas avec les faits, je me suis déjà fait mon opinion !" ;
  • Envisager que la différenciation entre les faits, les opinions et les interprétation est floutée et s’atténue ;
  • Faire la différence entre un.e "bullshitter" qui se moque si ce qu’il ou elle dit correspond à la réalité si cela sert son propos et du menteur ou de la menteuse qui cherche à cacher la vérité ;
  • Reconnaître qu’il existe deux postures face à la vérité : la posture positiviste qui dit "il n’y a qu’une vérité face à un sujet" et la posture relativiste qui stipule "il y a plusieurs vérités face à un sujet". Chaque posture doit se reposer sur des évidences factuelles fiables et valides.
  • Ne pas rechercher la vérité que l’on veut croire, alternative et qui repose sur ses biais ;
  • Se souvenir que la répétition a un effet puissant sur la croyance ;
  • Les êtres humains investissent plus de temps et d’efforts à contrôler le monde qu’à le comprendre.

Comment manager l’information dans cette ère post-vérité ?

  1. Dialoguer, se parler et s’écouter ;
  2. Relier l’information à des faits, retrouver une cohérence, une utilité et des applications ;
  3. Comprendre le cycle de questionnement scientifique : question, ce qui est déjà dit sur le sujet, la recherche fiable et valide appropriée, la compilation des données, l’analyse des données, les enseignements et l’ouverture sur une nouvelle question ;
  4. Filtrer l’information à travers une revue multi-sources ;
  5. S’intéresser aux sources notamment la source « mère » et vérifier les faits, l’évidence à travers un raisonnement logique ;
  6. Être vigilant.e face aux explications simplistes qui génèrent de l’émotion et simplifient la compréhension.

 

   Exploiter cette publication 

  • Pensez à une situation qui vous touche où le contenu de cette publication pourrait vous être pertinent / utile
  • Formulez un modèle (3-7 points clés) qui vous assurerait une performance optimale pour faire face à votre situation
  • Appliquez votre modèle à la gestion de la situation
  • Finalisez votre modèle au regard de l’expérience
  • Partagez votre expérience avec nous
  • Systématisez cette approche pour traiter des situations à enjeux pour vous : c’est une bonne façon d’apprendre au plus près de l’action

 


Si souhaitez en savoir plus sur l'ère post-vérité et être accompagné.e dans la gestion stratégique du phénomène au sein de votre entreprise, je vous invite à : 


 

Bibliographie

  • d’Ancona, M. Taylor, M. (2017)  The Routes Of Post Truth  RSA Journal , Vol. 163, No. 2 (5570), pp. 16-19 
  • Barbieri, J. (2018)  "Trust Me! I'm Not an Expert!" The ABC of Post-Truth Author(s): St Antony's International Review , February 2018, Vol. 13, No. 2, International Relations in a Post-Factual World pp. 24-47 
  • Boxall, S. (2017) Learning Science in a Post-Truth World Oceanography , Vol. 30, No. 1, Special Issue On International Cooperation In Harmful Algal Bloom Science , pp. 108-109 
  • Brahms, Y. (2020) Philosophy of Post-Truth Institute for National Security Studies p1-19
  • Crowley, T. (2017)  Keywords A Journal of Cultural Materialism , 2017, No. 15, pp. 91-93
  • Jackson, M. Lieber, P. (2020)  Countering Disinformation The Cyber Defense Review , Vol. 5, No. 2, Special Edition: Information Operations/Information Warfare  pp. 45-56 
  • KLOOR, K. ( 2017)  Journalism under attack Issues in Science and Technology , Vol. 33, No. 2, pp. 60-66 
  • Krief, A.  Hopf,H.  Mehta, G.  Matlin, S.A.(2017) Science in the post-truth era Current Science, Vol. 112, No. 11, pp. 2173-2174 
  • Metz, S. (2016)  Editor's Corner: Science Practice in the Post-Truth Era The Science Teacher ,  Vol. 83, No. 6, Systems and Models, Part 2, p. 6 
  • Rose, D.C. (2018)  Avoiding a Post-truth World: Embracing Post-normal Conservation Conservation & Society , Vol. 16, No. 4, pp. 518-524 
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *