Pourquoi et comment mieux appréhender la confusion au travail ?

La Confusion au Travail

Pourquoi est-il nécessaire de mieux appréhender la confusion au travail ? Comment la gérer ? Et comment prévenir la confusion au travail avant qu'elle ne se présente ? Conseils et principes pour gérer le phénomène plus sereinement et le transformer en atout pour sa vie professionnelle. 

Qu’est-ce que la confusion au travail ? 

La confusion au travail est le fait de NE pas savoir QUOI penser et/ou COMMENT agir face à une situation professionnelle donnée. C’est le point de départ de tout apprentissage.

Pourquoi est-il nécessaire de mieux appréhender la confusion dans sa vie professionnelle ? 

Pourquoi la confusion au travail est un sujet important ?

  • Elle est source d’apprentissage.
  • Elle est source d’erreurs.
  • Elle touche toutes les situations professionnelles.
  • Elle est source de décisions inappropriées.
  • Elle est source de pertes significatives financières, liées à la performance organisationnelle et à la détérioration de l’image.
  • Elle est source d’opportunités.

Quels sont les challenges associés ?

  • La confusion au travail est partout.
  • Elle demande de la réflexion. 
  • Elle impose de développer sa connaissance.
  • Elle nécessite une écoute active de son contexte et de ses interlocuteurs.
  • Elle est inconfortable.
  • Elle est « silencieuse » et difficile à gérer.
  • Elle limite l’action et l’initiative.

Des exemples de confusions au travail 

  • Chiffre d’affaires vs. Bénéfices ;
  • Gestion de la crise vs. Gestion de la communication de la crise ;
  • Demande vs. Besoin ;
  • Busy-ness vs. Business ;
  • Connaissances vs. Absorption de la connaissance ;
  • L’arbre qui cache la forêt ;
  • Réalité vs. Biais personnels ;
  • Remplir sa description de poste vs. Faire ce qu’il faut pour que cela fonctionne ;
  • Causalité vs. Corrélation…

6 conseils pour mieux gérer la confusion au travail 

  1. Faire une pause et respirer ;
  2. Apprécier son « niveau de confusion » sur une échelle confusion-clarté ;
  3. Suivre un flux : confusion – adaptation – spécialisation – imagination – confusion…
  4. Préciser son focus pour travailler la confusion (penser/agir) ;
  5. Prendre l’initiative pour dissiper et capitaliser ;
  6. Se faire aider.

Comment prévenir la confusion au travail ? 

Principe 1 : comprendre la confusion

Comme nous le soulignons, la confusion consiste à ne pas savoir quoi penser à propos d’une idée, d’un fait ou d’un message ni/ou comment mener une action, étape ou message. C’est un ressenti ou une émotion qui porte le message : « je n’en sais pas assez pour agir ». 

Principe 2 : s’intéresser aux volets sur lesquels elle se présente

La confusion prend différentes formes comme confondre la gestion d’une situation et la gestion de la communication de cette situation (une crise par exemple), confondre le chiffre d’affaires et le bénéfice, la demande et le besoin, la corrélation et la causalité, le climat et la météo, l’accès à la connaissance et l’utilisation de la connaissance, l’arbre et la forêt, les faits et les opinions…

Principe 3 : apprivoiser l’index confusion-clarté

Il semble que la clarté soit l’opposé de la confusion ; on peut être clairement confus.e mais il est difficile d’être confusément clair.e. Cet index nous aide à nous repérer et à questionner ce que nous nous situons dans notre compréhension de la situation et de l’action éventuelle à mener.

Principe 4 : nommer la confusion

La première étape consiste à reconnaitre l’état dans lequel on se trouve et une pratique qui fait sens est de le rendre explicite par les mots. Ce peut être de décrire ce que l’on ressent, de compléter : "Ne pas savoir quoi penser sur… ni/ou comment agir vers…" et de s’intéresser aux principes premiers associés c’est-à-dire quels sont les vérités absolues et incontournables sur lesquelles je me repose pour commencer à avancer.

Principe 5 : agir

Cela repose sur l’intention de faire un ou des premiers pas pour avancer vers un futur particulier et souvent approximatif, agir dans des conditions d’incertitude et d’apprécier les premiers progrès vers le traitement de la confusion.

Principe 6 : performer

Cette étape reflète la construction de notre efficacité et efficience dans la gestion de la confusion et nous permet d’être dans la dynamique décrite par ‎Csikszentmihalyi.

Principe 7 : étendre son impact

C'est l’étape où nous apportons notre jus créatif et notre imagination pour augmenter l’influence de notre action face à la confusion. Nous trouvons de nouvelles façons de faire, marions le nouveau et l’existant d’une manière qui fait sens pour nous et atteignons de nouveaux niveaux de performance.

Conversation exploratoire sur le sens et les outils pour aborder la confusion au travail

"Je suis confus ; je me sens confus ; je suis confus".

Dans notre travail et notre vie quotidienne, il ne se passe pas un jour sans que nous entendions parler de quelqu'un.e qui est confus.e à propos de quelque chose, mais qui continue. Cela nous a poussé à explorer le sujet et nous avons rapidement réalisé que la notion de confusion méritait un effort dédié à sa clarification et à son utilisation pratique.

Nous avons lancé plusieurs conversations qualitatives sur le marché du travail pour aider nos client.e.s à considérer la confusion comme une opportunité.

Dans cet article, nous passons en revue notre compréhension de la conversation actuelle sur la confusion et présentons un ensemble d'outils pour vous aider à gérer cette situation.

Nous décrivons :

  • (1) les résultats des entretiens qualitatifs basés sur un échantillonnage pratique avec 20 universitaires et hommes et femmes d'affaires en France et au Japon sur le thème "Qu'est-ce que la confusion pour vous ?
  • (2) une première liste de plus de dix confusions typiques que nous observons dans le monde des affaires ;
  • (3) un cycle de gestion pour aider à traiter la confusion que nous appelons le cycle TAPE où nous repérons la confusion, agissons sur elle, pour la traitons de notre propre initiative et élargissons notre pratique pour la digérer complètement afin de pouvoir faire face à de nouvelles situations de confusion ;
  • (4) une checklist exploratoire des raisons de la confusion ;
  • (5) un indice de confusion – clarté ;
  • et (6) un outil d'évaluation de la matrice de confusion.  

À ce stade, nos expériences professionnelles et universitaires combinées nous amènent à penser que ces actions sont porteuses d'enseignements précieux, mais nous souhaitons informer les lecteurs et lectrices qu'une recherche solide doit être engagée, car ce processus entre dans la catégorie des premières constructions théoriques.

Résumé du Journal of Alternative Perspectives in the Social Sciences (2021) Volume 11 No 1, 1-40 

Frank Rouault DBA, Principal at Practical Learning the smart way to learn™, www.practicalearning.com, Paris, France. 
Phillip Pardo, Professor of Finance & Accounting, Ritsumeikan Asia Pacific University, Beppu, Japan.
Malcolm Cooper PhD LLM, Emeritus Professor, Ritsumeikan Asia Pacific University, Beppu, Japan. 
William Claster PhD, Professor, Ritsumeikan Asia Pacific University, Beppu, Japan.

 

   Exploiter cette publication 

  • Pensez à une situation qui vous touche où le contenu de cette publication pourrait vous être pertinent / utile
  • Formulez un modèle (3-7 points clés) qui vous assurerait une performance optimale pour faire face à votre situation
  • Appliquez votre modèle à la gestion de la situation
  • Finalisez votre modèle au regard de l’expérience
  • Partagez votre expérience avec nous
  • Systématisez cette approche pour traiter des situations à enjeux pour vous : c’est une bonne façon d’apprendre au plus près de l’action

 

Bibliographie

  • Babian, H. Kessler, M. (1956) Economic Clichés: common place confusion Challenge, Vol. 5, No. 2. pp. 68-71 
  • Bigelow, C.L. (1948) Elements Of Confusion In Newspaper Readership Study  Journal Of Marketing. P 337-347
  • Gross, S.R. Holtz, R. Miller, N (1995) Attitude certainty Chapter 9 in Attitude strength Antecedents and consequences,  Psychology Press New York and London
  • Hall, T. (2015)Business Impact analysis and risk assessment can help you prepare Banking New York First quarter P 10-11.
  • https://dictionary.apa.org/confusion
  • https://dictionary.cambridge.org/fr/dictionnaire/anglais/confusion, clarity
  • https://www.oxfordlearnersdictionaries.com/definition/english/confusion, clarity
  • https://www.merriam-webster.com/dictionary/confusion, clarity
  • https://www.merriam-webster.com/dictionary/fallacy
  • Kapferer, J.N. (1995) Brand Confusion: Empirical Study of a Legal Concept Psychology & Marketing Vol. 12(6):551-568 
  • Lakey, A. (2009) Sense of confusion Moneymarketing.co.uk Jan 15, P29
  • Lombroso, T. (2015) Sometimes Confusion Is A Good Thing. https://www.npr.org/sections/13.7/2015/12/14/459651340/sometimes-confusion-is-a-good-thing
  • Mc Elhaney, J.W. (1988) The risk of confusion. ABA Journal, Vol. 74, No. 1pp. 100-101 
  • Mitchell, V.W. Walsh, G. (2005) Towards a conceptual framework of e-confusion American Management Association Winter Educators’ conference proceedings P 44
  • Mitchell, V.-W., and V. Papavassiliou. 1999. Marketing causes and implications of consumer confusion. Journal of Produc- tandBrand Management 8 (4):319–339.
  • Pauli, W.J. (1960) Confusion and problem solving. The Clearing House , Oct., 1960, Vol. 35, No. 2 (Oct., 1960), pp. 79-82 Taylor & Francis, Ltd 
  • Plaut, S. (2006) "I Just Don't Get It": Teachers' and Students' Conceptions of Confusion and Implications for Teaching and Learning in the High School English Classroom  Curriculum Inquiry. Vol. 36, No. 4 (Winter, 2006), pp. 391-421 Taylor & Francis, Ltd. 
  • Rantanen, J. (2017)  Feeling confused at your work? This is why confusion is GOOD for you! https://www.jarkkorantanen.com/feeling-confused-at-your-work-this-is-why-confusion-is-good-for-you/
  • Ritchie-Dunham, J. (2005) The four truth fo clarity Reflections ■ Volume 6, Number 6/7  Soceity For Organizational Learning
  • Row, H. (2005).  Confusion at work https://www.fastcompany.com/668620/confusion-work
  • Roy-Charland,A.  Perron,M. Beaudry, O. Eady, K. (2014) Confusion of fear and surprise: A test of the perceptual-attentional limitation hypothesis with eye movement monitoring Cognition And Emotion,  Vol. 28, No. 7, 1214–1222.
  • Schulz, J.D. (2020) Cross-border Update: Even more confusion ahead https://www.logisticsmgmt.com/article/2020_cross_border_update_even_more_confusion_ahead
  • Sertoglu, A.E. Kavak, B (2017) A More Comprehensive View of Consumer Confusion: Scale Development Journal Of International Consumer Marketing 2017, VOL. 29, NO. 4, 265–276 
  • Shiu, J.Y. (2017) Investigating consumer confusion in the retailing context: the causes and outcomes Total Quality Management, 2017
  • Vol. 28, No. 7, 746–764,
  • Singh, H. Singh, A. (2002) Principles of Complexity and Chaos Theory in Project Execution: A New Approach to Management Cost Engeneering 44(12) Pp 23-33
  • Zeng, Guoping.(2020)On the confusion matrix in credit scoring and its analytical properties. Communications in Statistics: Theory & Methods., Vol. 49 Issue 9, p2080-2093. 14p


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *