Réflexions pour comprendre et manager les préjugés inconscients

Les préjugés inconscients (unconscious bias) : origines, problèmes et solutions

Qu'est-ce qu'un préjugé inconscient ? Quelles sont les origines de ces biais que nous ne maîtrisons pas ? À quoi sont-ils concrètement liés ? Pourquoi engendrent-ils de nombreux problèmes ? Et que faire pour y remédier ? Réflexions pour comprendre et manager les préjugés inconscients

Qu'est-ce qu'un préjugé inconscient ? 

Les préjugés inconscients sont des croyances, attitudes ou préférences positives ou négatives toutes faites à propos des autres, qui dépassent notre perception consciente de nous-même et des autres et qui sont le fruit de nos expériences individuelles et collectives.

D'où viennent les biais inconscients ? 

  • Nous sommes calés pour traiter l’information rapidement et efficacement.
  • Le cerveau humain a la capacité de catégoriser les gens et les situations très vite et de façon automatique.
  • Nous n’y pensons pas ; cela fait partie de nous et de nos comportements ; nous avons des réponses automatiques dont nous n’avons pas conscience : nos mots et nos gestes.
  • C’est la partie la plus primitive de notre cerveau qui est activée quand nous développons des préjugés inconscients.
  • Nous avions aux origines à appréhender très vite notre environnement pour notre survie et décider de se battre ou de fuir.
  • Nous prenons tous et toutes des milliers de décisions et nous nous comportons de certaines manières dans certains environnements sans même y penser.
  • Ces préjugés font partie de la condition humaine.
  • Nous acquérons, tout au long de notre vie,  une connaissance immense dont nous n’avons pas conscience.

Pourquoi est-ce important de considérer les préjugés inconscients et de valoriser la diversité et l’inclusion ?

  • Traiter les personnes de manière équitable ;
  • Répondre aux besoins d’estime de soi de chacun.e ;
  • Accroitre la performance et l’engagement ;
  • Développer des perspectives diverses ;
  • Mieux intégrer et utiliser les talents ;
  • Prendre de meilleures décisions et éviter de rejeter de bonnes idées ;
  • Augmenter les profits ;
  • Montrer plus d’énergie et d’esprit compétitif ;
  • Accéder à la diversité des client.e.s.

À quoi sont liés les biais inconscients ?

  • Genre, âge, race, apparence physique et tenues vestimentaires, handicap ;
  • Accent, langue, élocution ;
  • Lieu d’origine, origine sociale ;
  • Préférences sexuelles, croyances religieuses, opinions politiques ;
  • Expérience, parcours personnel et professionnel ;
  • Expression des émotions et relation aux orientations culturelles (temps, espace, communication, groupe/individu, relation à la hiérarchie)…

Quels sont les types de préjugés inconscients ?

  • Les stéréotypes qui en disent plus long sur celles et ceux qui les expriment que sur celles et ceux à qui ils sont destinés et qui souvent autorisent l’hostilité sans culpabilité ;
  • Les préjugés d’affinité : ceux qui nous ressemblent ;
  • Les préjugés de confirmation : la recherche d’informations qui confirment un point de vue déjà établi ;
  • Les préjugés liés au dernier qui a parlé ;
  • Les préjugés liés à l’engagement passé avec la volonté de ne pas remettre en question…

Quels sont les problèmes associés aux préjugés inconscients ?

  • Ne pas voir ce que l’on ne sait pas ;
  • Ignorer des personnes, ne pas écouter, parler à leur place…
  • Ne pas s’entourer avec les bonnes compétences ;
  • Ne pas considérer les personnes ni les impliquer ;
  • Passer à coté d’idées ;
  • Réduire l’engagement, l’estime de soi, l’énergie ;
  • Considérer les rémunérations et avantages différenciés…

Comment lutter contre les biais inconscients ? 

  • Se rappeler que tout le monde est concerné ;
  • Reconnaitre que les préjugés inconscients sont normaux et non intentionnels ;
  • Se rappeler que les préjugés inconscients ne semblent pas “mauvais” pour celles et ceux qui les portent et peuvent être ressentis de manière intuitive comme pertinents ;
  • Utiliser un langage qui facilite les opportunités et une meilleure prise en compte des autres sans chercher à accuser ;
  • Éviter de juger tout de suite ;
  • Considérer les émotions et chercher des points de vues diversifiés ;
  • Prévenir les micro-gestes, commentaires et interactions d’exclusion à travers un effort conscient ;
  • Apprécier les rejets, évitements, conflits, prises à témoins, moqueries… comme des signes annonciateurs ;
  • Reconnaitre que les préjugés varient en fonction des cultures meme si toutes les portent.

 


Bibliographie

  • Buckingham, L. (2014) How unconscious bias hinder your success. Director October issue
  • Butchgraves, E. (2016) Unconscious bias or conscious bias? Black Enterprise
  • Colley, L. ( 2015) Not yet 50/50’ a critical appraisal. Australian Journal of Public Administration, Vol 73(4). Pp 511-513
  • Chao, G.T. Willaby, H.W. (2007) international employment discrimination and implicit social cognition: nex directions for theory and research.  Applied psychology, an international review vol 50(4). Pp 678-688
  • Francis, E. Kinor, L. (2016) Yes, you are making biased decisions at work  Leadership Excellence Essentials . www.hr.com
  • Goodman, N ( 2016) unconscious bias training across cultures www.trainingmag.com
  • Grenny, J. Maxfield, D. (2015) Emotionaly inequality at work. www.trainingmag.com  november December issue
  • Hoffman, D.A. Stallworth, L.E. (2008) Leveling the playing field for workplace neutrals: a proposal for achieving racial and ethnic diversity  Dispute resolution journal pp36-46
  • Holder, N ( 2016) Uncovering unconscious bias in the workplace . Leadership Excellence Essentials. www.hr.com
  • Hutchinson, Y. (2016) Biased by design . MIT Technology Review  vol 119(5).
  • Jolls, C. Sunstein, C.R. (2006) The law of implicit bias Cazlifornia Law Review
  • Kruze, C. 2015) Unconscious bias  Personnal Excellence. www.hr.com
  • Raza, F. (2016) Mitigating unconscious bias, the hidden enemy. Human resources magazine. Summer issue
  • Wittengerg-Cox, A. (2016) Tackle bias in your company without making people defensive Harvard Business Review
  • Wolper, J. (2016) the ever-evolving workplace Training & Development Magazine. December issue

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *