Et si l’employabilité était déjà devenue obsolète?

Jusque dans les années 70, la règle au travail était : la loyauté pour un emploi à vie. Les crises ont amené les entreprises à se réorganiser et à modifier ce contrat et même si l’on a observé des dérives et combats de tous bords, la relation entreprise / personne s’est peu à peu structurée sur « apporter de la performance et construire son expertise en chemin pour sa propre employabilité ».

Ce modèle a fonctionné sans être généralement partagé ni reconnu jusqu’aux années 2010. Nous constatons que cela fait plus de 15 ans que l’on parle aux DRH que nous rencontrons de l’employabilité pour nous voir répondre par la majorité d’entre eux : « on est d’accord mais on n’est pas prêt ».


Aujourd’hui, nous nous demandons si le train de l’employabilité n’est pas déjà passé. 


On observe que les entreprises recherchent de plus en plus des « faiseurs de pluie, changeurs de règles, innovateurs, intrapreneurs, entrepreneurs, acteurs de changement et que les Economistes nous disent que l’emploi est mort et vive le travail ! Un nouveau contrat est en train d’émerger : vos savoir faires sont votre ENTREPRISE et l’entreprise ou les entreprises  qui travaille(nt) avec vous ou vous emploie(nt) veut(lent) une entreprise performante(VOUS) pour la(les) servir. Jusqu’au milieu des années 70, on était loyal et porté par un système. De mi 70 à 2000/2010, on a œuvré à s’inscrire continuellement comme une source performance pour répondre aux besoins du système et faire que cet engagement soit le moyen de rester et d’être reconnu dans le système. Il apparaît qu’aujourd’hui, nous agissons comme constructeurs et concepteur de valeur avec le système et avons à nous concentrer sur les pratiques qui nous permettent de rester attractif pour le système.  Il est bien évident que la recherche de notre employabilité est toujours importante mais cela ne suffit plus ; il est clé que nous construisions notre savoir faires comme une entreprise avec une marque unique (VOUS) qui pourrait intéresser une ou plusieurs entreprises à la fois. Nous devenons des porteurs de développement, porteurs de transformation et de valeur.


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *