Gardons l’initiative !

Définition 

L’initiative personnelle implique de mettre en œuvre des comportements qui (1) reposent sur l’allant personnel, (2) sont proactifs pour améliorer les circonstances ou en créer de nouvelles, (3) sont orientés vers le futur, (4) aident à surmonter les barrières avec persistance, (5) dépassent ce qui est attendu et (6) célèbrent les erreurs qui accompagnent l’essai et l’apprentissage.

 

Observations

 

Les actions et l’initiative

  • Prendre l’initiative
  • Avoir l’initiative
  • Etre à l’initiative
  • Perdre l’initiative
  • Reprendre l’initiative…

 

Pourquoi l’initiative personnelle est importante?

  • On choisit sa réponse face à la situation que l’on rencontre
  • On est propriétaire de ses enjeux
  • On ne rend pas l’environnement responsable de ses comportements
  • On ne peut espérer gagner en n’étant que sur la défensive
  • On crée la confiance avec les autres par l’initiative réfléchie et continue
  • On  se donne plus le droit à l’erreur
  • On obtient plus de résultats par l’initiative que par le statu quo

 

Qu’est ce que l’initiative personnelle demande?

  • Se concentrer sur le futur
  • Apporter un changement a son environnement
  • S’engager à préciser et atteindre un objectif
  • S’attacher à être concentré/focus sur un point précis
  • Montrer courage, conviction et énergie
  • Se concentrer sur ce que l’on peut contrôler
  • Combler l’écart : « je sais-je fais ».
  • Dépasser son champ d’action et de responsabilités.

 

Qu’est ce qui pousse à prendre une initiative?

  • On se dit que ce serait mieux si…
  • On constate un problème qui se répète
  • On a observé une bonne idée ailleurs que l’on pourrait appliquer dans son cadre de travail

 

Sur quoi peut-on prendre une initiative ?

  • Améliorer les produits et les services,
  • Optimiser les façons de travailler,
  • Satisfaire toujours plus les clients,
  • S’organiser plus efficacement (gagner du temps, utiliser moins de ressources, obtenir le même résultat plus facilement)

 

Quels sont les challenges liés à l’initiative personnelle?

  • Etre seul et garder confiance en soi
  • Prendre un risque…calculé
  • Considérer le problème comme une opportunité
  • Oublier que beaucoup de petites initiatives apportent plus qu’une grosse
  • Aller au delà de son « job »
  • Partir dans tous les sens
  • Entrer dans l’inconnu et avoir peur de l’erreur
  • Devoir convaincre, argumenter
  • Sortir du « statu quo »…

 

Quelles sont les difficultés associées à prendre une initiative?

  • Trouver la bonne idée
  • Traduire l’idée en une initiative concrète : faire quoi ?– comment ?– qu’est ce que cela apporte -, qu’est ce que cela implique ? – comment on suit le résultat ?
  • Gérer les contraintes de temps, d’argent, d’entreprise (ressources, ordre, attitude des autres)
  • Garder confiance en soi
  • Etre réaliste
  • Obtenir l’implication et l’aide des autres collègues, managers
  • Soutenir l’effort

 

Quelles sont les caractéristiques des gens qui prennent l’initiative? (Bateman, Crant, 1993)

  • Ils recherchent les opportunités de changement
  • Ils définissent des objectifs de changement efficaces
  • Ils anticipent et préviennent les problèmes
  • Ils font des choses différentes ou font les choses différemment
  • Ils s’impliquent dans l’action
  • Ils persévèrent
  • Ils atteignent des résultats qui ont un impact sur leur environnement
  • Ils font plus qu’essayer

 

Sur quoi peut-on s’appuyer pour prendre une initiative?

  • Sa connaissance d’un métier, d’une activité, d’un savoir faire
  • Le soutien et les encouragements de ses proches
  • Sa capacité à identifier des problèmes non encore résolus ou résolus sous une autre forme
  • Les besoins des clients actuels ou futurs
  • Les ressources internes ou externes auxquelles on peut avoir accès (managers, collègues)…
  • Le temps que l’on se donne
  • Sa détermination, son travail, sa rigueur et le souci de bien faire…

 

Les idées pour l’action

  • Se concentrer sur les 4 « I » de l’Initiative :
  1. Intégrer le contexte
  2. Imaginer l’idée
  3. Implémenter l’action
  4. Instaurer le feedback / suivi / progrès

 

Découvrez comment garder l'initiative lorsque vous pensez perdre le contrôle d'un projet, voici les bonnes pratiques à suivre !

Bibliographie

  • Bateman, T. Crant, M, J. (1993) The proactive component of organizational behavior: a measure and correlates. Journal of Organizational behavior. 14. P 103-118.
  • Costea, C. Popescu, C. Tasnadi, A. Badea, L. Stanciu, M. (date unknown) being proactive versus reactive. The solution of self-government. Annals of University of Oradea. P 74-79
  • Crant, M. (2000) Proactive behaviors in organizations. Journal of Mnaagement Vol26.N°3.Pp 435-462.
  • Epler, D. (2014) The habit of being proactive Strategic finance. January 2014. P 19-21.
  • Glasrud, B. (2000) Being proactive means being pro-future. Social Science Quartely. NonProfit World Vol18.N° 5. P 36-38.
  • Glaub, M,E. Frese, M. Fischer, S. Hoppe, M. (2015) Increasing personal initative in Small business managers or owners leads to entrepreneurial success : a theory based controlled randomized field intervention for évidence- based management Academy of management Learning and éducation. Vol 2015, N°1. P 21-46
  • Hartzell, G. (2000) Being proactive. Book Report, March-April 2000. P 14-19
  • Lantz, A. Andersson, K. (2009) Personal initiative at work and when facing unemployment. Journal of workplace Learning. Vol 21.N°2.p88-108
  • Merrick, A. (2015) Attitude adjustment Project Management Institute. May. P62-67.

Villano, M. (2015) Creative Genius. Entrepreneur. April. P 56-60.

 

 

4 commentaires

Répondre à Bonpas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *