Pratiques d’Innovateur = Pratiques de Doctorant

Même si des nombreuses différences existent, il nous paraît que cela fait sens de dire qu’une personne qui innove dans le monde de l’entreprise mène des activités identiques à celles d’un doctorant dans le monde de l’éducation.

Pourquoi une telle affirmation ?

Quand vous faites un MBA, vous apportez la preuve que vous êtes capable d’appliquer des modèles plus ou moins sophistiqués à des situations multiples et complexes. Dans le monde du travail, appliquer des modèles plus ou moins sophistiqués à des situations multiples et complexes est votre quotidien. Les études supérieures sont essentielles et nous encourageons tous les jeunes et les moins jeunes à se former et apprendre tout au long de leur vie.

Quand vous souhaitez aller plus loin qu’un MBA dans vos études, vous vous engagez sur la voie du doctorat. L’essence d’un doctorat n’est pas d’appliquer des modèles mais de créer un modèle et ainsi de proposer une nouvelle « brique » de connaissance (validée par d’autres docteurs) dans le « mur de la connaissance » de l’humanité. Le doctorat consiste à identifier une question de recherche, à scanner tout ce qui a été écrit de manière fiable et valide sur le sujet, à identifier un manque ou une opportunité de connaissance supplémentaire, à décrire la façon dont on va mener sa recherche, à conduire sa recherche, à chercher à recueillir des informations fiables et valides, à en retirer les conclusions et les opportunités de recherches ultérieures. 

Lorsque vous innovez en entreprise, vous faire un travail très proche de celui d’un doctorant : vous recherchez une idée et challengez une situation existante, vous explorez comment cette idée est déjà mise en œuvre dans votre entreprise, le monde, ce qui fonctionne et ne fonctionne pas…, vous construisez un positionnement, une proposition d’offre, vous testez et faites des « prototypes », vous optimisez votre idée et la commercialisez ou la diffusez…et cherchez des moyens de l’améliorer.

Innover un produit ou un service, comme faire une thèse, est un processus créatif, rigoureux et exigeant qui demande un effort discrétionnaire important, qui enlève les mots « échec et erreur » pour les remplacer par « question, idées, essais, méthode,  analyse, révisions, expérimentation, modèle, proof of concept, itération, formulation, implication, prototype… ».

 

© 2018 Frank Rouault, DBA, Hady Khalaf, DBA

 

 

   Exploiter cette publication 

  • Pensez à une situation qui vous touche où le contenu de cette publication pourrait vous être pertinent / utile
  • Formulez un modèle (3-7 points clés) qui vous assurerait une performance optimale pour faire face à votre situation
  • Appliquez votre modèle à la gestion de la situation
  • Finalisez votre modèle au regard de l’expérience
  • Partagez votre expérience avec nous
  • Systématisez cette approche pour traiter des situations à enjeux pour vous : c’est une bonne façon d’apprendre au plus près de l’action

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *