Le Muscle Interculturel est-il un
enjeu pour votre entreprise ?

La mondialisation des activités met les entreprises et leurs collaborateurs en situation de devoir de plus en plus traiter avec des interlocuteurs de nationalités et de cultures différentes.

Au delà de la maîtrise des volets techniques, commerciaux, financiers et linguistiques… Les Entreprises et les Hommes sont confrontés à faire de la réalité interculturelle et de ses modes d’interactions (interpersonnels – équipes – organisations – fusions & acquisitions – expatriation/impatriation….) une opportunité de valeur ajoutée et de différenciation.

Avant d’envisager une action d’optimisation de la performance sur ce sujet, il convient de préciser le point de départ. Ce support a pour objet de vous aider à développer une photographie du muscle interculturel de votre entreprise.

 

Proposition de définition

Le muscle interculturel représente la capacité d’une entreprise et de ses collaborateurs à faire des aspects interculturels des opportunités de développement et d’avantages concurrentiels

Voici des problèmes que l’on peut rencontrer :

Les personnes

L’Entreprise

Aux yeux des partenaires (clients / fournisseurs)

  • Mise en place de stratégies d’évitement
  • Détérioration de l’ambiance et des conditions de travail
  • Gestion de situations de crise à répétition
  • Emergence et multiplication de zones conflictuelles
  • Baisse du niveau de performance interne
  • Perte de fiabilité liée au non respect des délais
  • Renforcement de l’esprit partisan (le groupe d’appartenance est systématiquement pris à témoin)
  • Difficulté à respecter les délais de livraison et / ou d’exécution des projets
  • Baisse de la satisfaction
  • Déresponsabilisation par rapport aux engagements pris par l'entreprise
  • Utilisation de ressources supplémentaires pour maintenir la crédibilité vis-à-vis du marché
  • Démarche commerciale entravée
  • Ralentissement dans l’atteinte des objectifs – travaux à recommencer…
  • Impact financier des options citées ci-dessus …
  • Détérioration de la relation due au manque de réactivité…

Face à cela, des  pistes d’actions :

Sensibiliser les personnes

Rendre opérationnelles les structures

Faire face aux enjeux

  • Acquérir des clés professionnelles pour prendre en compte les différences culturelles
  • Comprendre pourquoi il y a des différences culturelles
  • Savoir comment prendre en compte les différences culturelles
  • Savoir quelles attitudes et quels comportements adopter face à des « malentendus culturels »
  • Sensibiliser une personne non consciente de l’impact de ces différences culturelles
  • Eviter d’offenser quelqu’un
  • Comprendre pourquoi l’exécution d’une stratégie peut être différente
  • Dépasser le stade des « A faire » et « A ne pas faire »
  • Eviter les erreurs
  • Expliquer les spécificités culturelles…
  • Développer un esprit international pour les équipes
  • Développer des équipes interculturelles
  • Améliorer les relations clients dans des logiques internationales
  • Négocier à travers les cultures
  • Travailler efficacement dans des processus transnationaux…
  • Améliorer l’image d’une entité à l’international
  • Faciliter la mobilité et les missions à l’international
  • Faire évoluer les cultures d’entreprises nationales et internationales
  • Manager des fusions – acquisitions en tenant compte des cultures d’entreprises…

Questions de diagnostic

  • Qui est concerné ?
    (Fonctions – nombre – nationalités – expériences internationales – entités)…
  • Quelle est la situation ?
    (Faits – problèmes – ce qui se passe / ce qui devrait se passer … conséquences à terme si rien n’est modifié)
  • Quels sont les « signes », les propos entendus aux sujet des diverses nationalités / organisations ?
    (Ex : les … ne pensent pas … / avec les… , on ne peut pas … / comment faire comprendre aux … que…/ comment impliquer les … pour que …)
  • Quels sont les besoins perçus ?
    (Entreprise – équipes – clients – concurrence)…
  • Quelle en est l’urgence ?
  • Si la dimension culturelle est prise en compte, cela aura-t-il un effet positif sur le problème ?
  • Comment saurez-vous que le problème n’est plus un problème ?

Pour compléter cette analyse de l'interculturel, je vous invite à en comprendre les causes avec cette réflexion sur la mondialisation, ses leviers et ses freins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *